Footballeur au grand cœur

Alors qu’il évolue aujourd’hui en Ligue 2 au sein du club de Sochaux, Bryan Soumaré était présent le 14 novembre dernier à Saint-Quentin, sa ville natale, pour mener à bien une mission pas comme les autres : offrir un panier-repas à 300 familles dans le besoin. Le tout payé de sa poche ! Quel a donc été le déclic pour ce jeune homme de 21 ans qui, loin des fastes du football professionnel, a décidé d’évoluer sur le terrain de la générosité ? « On sait qu’avec la pandémie, de plus en plus de familles se retrouvent en difficulté. Pour faire face à cela, Rachid Mourabit a récemment lancé un appel à la solidarité. C’est un joueur de l’OSQ que j’apprécie beaucoup et sur lequel j’essaie de prendre exemple. Relayer à mon tour son message était pour moi une évidence. » Lui-même ancien joueur de l’OSQ, Bryan Soumaré est même allé plus loin en passant des paroles aux actes. Et c’est ainsi qu’il est allé remplir des caddies dans une grande surface de la ville. Lait, pâtes, riz, purée, boîtes de petit pois carottes… autant de produits de première nécessité qui sont venus garnir des paniers-repas destinés à 300 familles démunies, identifiées comme telles par le CCAS (Centre communal d’action sociale).
Et le foot dans tout cela ? « Je me sens très bien à Sochaux, où l’on réalise un bon début de saison. Pour l’instant, on est dans le milieu du classement mais à la 9e journée, on était encore 4e. On a bon espoir de remonter. » Désormais joueur professionnel, Bryan n’oublie pas Saint-Quentin où il revient dès qu’il en a l’occasion. Et c’est au faubourg d’Isle que le petit gars des Girondins aime à venir se ressourcer…

Le président de l’OSQ se souvient…

– Didier Dubois, président de l’OSQ, conserve un excellent souvenir de Bryan Soumaré, joueur qui, de 2016 à 2019, a porté les couleurs olympiennes au poste de milieu offensif. « Je me souviens d’un joueur très courtois et très respectueux des règles. Quelqu’un qui avait eu des difficultés dans sa vie privée mais qui avait su les surmonter. Un bon gars, qui savait prendre soin des autres. Je ne suis pas surpris qu’il ait organisé cette distribution de produits alimentaires. Ça lui ressemble vraiment. »
– Sur un plan purement sportif, Didier
Dubois ne cache pas sa satisfaction : « Quand Bryan a quitté l’OSQ pour aller jouer en Ligue 1 avec Dijon, on a ressenti une vraie fierté pour le club et ses éducateurs. C’est la preuve que l’OSQ sait former de très bons joueurs ! Aujourd’hui, Bryan a fait le choix d’évoluer en Ligue 2 avec Sochaux. C’est une bonne décision parce qu’il a davantage de temps jeu. C’est sans doute ce qui va lui permettre de franchir une nouvelle étape. »