Foire de la St-Denis : Trois semaines de petits et grands frissons !

Du samedi 11 octobre au dimanche 2 novembre, Saint-Quentin va vivre au rythme de la foire de la Saint-Denis. Depuis une semaine, les marchands de bonheur, de rêves et d’émotions fortes  s’installent. Si la foire du Trône reste médiatiquement la plus connue, la Saint-Denis occupe une place de choix avec pas moins de 140 attractions et manèges.
Bien sûr, il y a les incontournables, comme la Chenille, la Pieuvre, le Break Dance, les autos-scooters, le train fantôme ou encore le Palais des glaces… Mais cette année, une nouveauté unique en Europe avec le Stargate, un monstre de 56 tonnes ! Un manège qui décoiffe, s’élève à près de 20 mètres du sol, tourne dans tous les sens et fait des loopings… Bref, émotions et grands frissons assurés ! Cœurs sensibles s’abstenir…
Les plus chanceux tenteront de décrocher des gros lots,  toujours plus alléchants les uns que les autres. Et pour les gourmands et gourmets, les confiseurs, ainsi que deux restaurants pour les traditionnels jarrets de porc et moules-frites. Durant trois semaines, plusieurs dizaines de milliers de fêtards vont pouvoir s’imprégner des lumières, sons et odeurs de  l’univers forain. Un feu d’artifice sera tiré sur la foire ce samedi 11 octobre à 22 heures.

Navettes : les bons plans
Pour faciliter les déplacements, la Ville et le réseau Pastel mettent en place des navettes gratuites les week-ends des 11 & 12, 18 & 19, 25 & 26 octobre. De 20 h 30 à 00 h 30, départ des navettes toutes les 30 mn au départ de l’arrêt Champ de Foire. Deux parcours possibles, desservant les différents quartiers de la ville, mais aussi Gauchy, Harly et Rouvroy. Aux mêmes dates, mise en place du Pass’ Foire : pour 1,80 €, 1 journée de voyages illimités + 1 € de réduction sur un manège.

En chiffres

  • La foire de la Saint-Denis, ce sont 140 attractions, près de 400 camions et remorques pour 10 000 tonnes de matériel nécessitant une semaine d’installation ! L’équivalent d’un village d’un demi-millier de personnes, dont de nombreux enfants scolarisés dans les écoles de la ville.
  • C’est aussi plus d’une centaine d’emplois temporaires créés par les industriels forains pour monter et démonter les manèges, la vente des billets…
  • Bon plan : les 2e et 3e mercredi de la foire, des tarifs réduits seront mis en place pour permettre  à tous d’en profiter.
  • Durant les trois semaines de festivités, plusieurs dizaines de tonnes de sucrerie seront consommées sur le champ de foire : nougats, guimauves, barbes à papa, pommes d’amour, croustillons…