Foire au boudin Comme tous les ans, on y revient !

Les Saint-Quentinois ont rendez-vous ce dimanche 14 avril au quartier Saint-Jean pour la désormais incontournable foire au boudin. Une manifestation conviviale, ludique et gastronomique qui rassemble chaque année plus de 5 000 personnes, où la délicieuse spécialité gustative porcine, le boudin noir nature, aux pommes ou aux épices, sera une fois encore à l’honneur. Vendu au kilo ou au mètre, il fera le régal des gourmets. Après l’inauguration officielle par Frédérique Macarez, avec en guise de ruban tricolore un chapelet de boudins à couper et déguster, la confrérie des Compagnons du boudin noir assurera son traditionnel spectacle avec l’intronisation de quelques personnalités locales qui devront se plier au rituel du serment et de la dégustation. Mais dès 8 h, l’ambiance sera au rendez-vous depuis la place des 4 Colonnes jusqu’au bas de la rue Kennedy, avec la braderie brocante qui rassemblera plus de 200 exposants. Les chineurs devraient être aux anges avec de bonnes affaires à foison. Les gourmands se réjouiront pour leur part de la présence des meilleurs charcutiers de la région. à 10 h 15 précises, place des 4 Colonnes, le cortège conduit par la fanfare de Seboncourt s’ébranlera pour la salle Paringault et l’inauguration officielle. L’après-midi après les repas, de 15 h à 18 h, place au bal populaire !
« Une fête à ne manquer sous aucun prétexte. Un rendez-vous populaire, simple et convivial », résume Daniel Bourdier, le président de l’association d’animation du quartier Saint-Jean, maître d’œuvre de ce rendez-vous organisé en partenariat avec la Ville.

 

Les repas
– Comme chaque année à l’occasion de la foire au boudin, des repas sont servis à la salle Paringault, boulevard Paringault, à partir de 11 h 45. Au menu : boudin noir accompagné de purée ou compte de pomme et fromage. Tarif par personne : 8,50 €. Réservation sur place à partir de 8 h 15.

Les intronisés

– Christelle Chabanne, Françoise Choain, Daniel Diedic, Julien Dive, Elisabeth Graimbert, Francis Loy et Maryse Prévot.

Cyclisme : l’enfer du Nord à Saint-Quentin !

A Saint-Quentin, qui dit foire au boudin, dit Paris-Roubaix ! Eh oui, chaque année, les deux événements sont organisés le même jour. Les Saint-Quentinois ont donc rendez-vous dimanche avec la 117e édition de l’enfer du Nord. Pas mois de 275 km, dont 55 km de secteurs pavés pour cette redoutable reine des classiques. Au départ de Compiègne (11 h), 25 équipes dont 7 françaises. Qui succédera au Slovaque Peter Sagan, vainqueur l’an dernier ? Réponse vers 17 h au vélodrome de Roubaix où est prévue l’arrivée. Notez que la course arrivera à Saint-Quentin par la route de Paris et empruntera les boulevards Richelieu, puis Henri-Martin et la rue Georges-Pompidou, avant de prendre la direction de Bohain pour rejoindre le premier secteur pavé long de 2,2 km entre Troisvilles et Inchy. Le passage à Saint-Quentin de la caravane publicitaire est prévu à partir de 11 h, celui des coureurs à 12 h 30.