EuraTechnologies St-Quentin Bienvenue à la Start Academy !

Conçu comme un pôle d’excellence et d’innovation dédié au numérique, EuraTechnologies a vu le jour en 2009 au cœur de la métropole lilloise. Une décennie plus tard, c’est à Saint-Quentin que cet « accélérateur de talents » est venu ouvrir une antenne. « Dans le cadre de leur stratégie autour de la robonumérique, la Ville ainsi que l’Agglo du Saint-Quentinois se sont naturellement positionnées sur l’accompagnement de projets robotiques et numériques à destination de l’industrie et des entreprises. Il semblait donc logique qu’EuraTechnologies vienne s’implanter sur ce territoire », observe Luminita Kanho, la responsable de l’antenne saint-quentinoise implantée à l’espace Créatis depuis janvier 2019. Vingt mois plus tard, la structure compte déjà à son actif deux promotions de ce qu’on pourrait appeler la « Start Academy ». « Pour chaque session, nous accueillons en moyenne huit porteurs de projets innovants qui touchent aux nouvelles technologies, détaille Luminita. Notre mission est de les accompagner à chaque étape, depuis le développement de l’idée jusqu’à la première levée de fonds, en passant par toutes les thématiques qu’ils ont besoin d’aborder en tant que futurs chefs d’entreprise. »
Bref, une pouponnière dédiée à des « petits génies » aux visages protéiformes. « Il n’y a pas de profil type, confirme Luminita Kanho. Disons que nos porteurs de projets sont avant tout des passionnés de nouvelles technologiques, qui ont la volonté d’avoir un impact sur l’innovation avec, en plus, une âme d’entrepreneur. » Notons enfin que l’antenne saint-quentinoise d’EuraTechnologies accueillera prochainement une toute nouvelle session pour laquelle il est encore possible de postuler en ligne jusqu’au 11 septembre.
Pour candidater, rendez-vous sur start.euratechnologies.com

L’imagination au pouvoir avec les porteurs de projets

Depuis son ouverture en janvier 2019, l’antenne saint-quentinoise d’EuraTechologies a soutenu une quinzaine de porteurs de projets. La preuve par trois avec trois exemples d’innovations qui devraient faire le bonheur de leurs concepteurs…
Des meubles qui se font mousser !
– Bière qui roule n’amasse pas mousse… sauf avec Franck Grossel qui, tout à la fois designer et ébéniste, a eu la bonne idée d’utiliser la drêche pour concevoir du mobilier. Explication :
la bière, c’est du houblon, de la levure et du malt. Mais ce qu’on ne retrouve pas dans votre verre, c’est la drêche, c’est-à-dire les résidus solides issus de la transformation des grains de céréales. Une sorte de pâte qui, une fois passée entre les mains de Franck, donne naissance à des meubles et des accessoires, dont la production devrait démarrer en 2020, via sa structure baptisée Instead. A noter que ce créateur a rejoint EuraTechnologies Saint-Quentin lors de la 2e session.

Bienvenue à bord de la capsule Somnia »
– Présent à Saint-Quentin dès la première session, Xavier Melin, créateur de l’entreprise Virtysens, travaille sur le projet Somnia (« rêver » en latin), qui se conçoit comme une sorte de capsule permettant à son utilisateur de s’évader ! Un voyage virtuel qui met en éveil les sens (vue, odorat, ouïe, toucher) avec la possibilité de ressentir le chaud, le froid et même le souffle du vent. Une aventure poétique née grâce aux nouvelles technologies et qui devrait changer considérablement le quotidien de celles et ceux qui se retrouvent cloisonnés dans une chambre (hôpital, maison de retraite…). Grâce au soutien d’EuraTechnologies, ce projet devrait se concrétiser dès l’an prochain.

Terre et ciel avec Agridao
– également inscrits à la première session, voici Yulin et Lei Zhang. Un couple qui a mis au point un astucieux logiciel de carthographie agricole par drone et satellite. Objectif : permettre aux agriculteurs d’optimiser leurs surfaces cultivées, leurs récoltes et même l’utilisation d’engrais et de pesticides. Un projet qui, là encore, est en phase de finalisation.