Elyziks : quel festival ! Tal et Norbert Krief en invités vedettes

Alors que tout était bouclé pour la 5e édition des Elyziks prévue ce samedi 15 juin aux Champs-Elysées, Amédée Zapparata, maître d’œuvre de ce rendez-vous musical, a reçu le 8 juin à 23 h 20 un mail de l’avocat du manager de David Hallyday lui annonçant que le fils de l’idole des jeunes ne serait pas à Saint-Quentin le 15 juin. Un contrat en bonne et due forme, accompagné d’un chèque de 19 000 € (50 % du cachet), avait pourtant été signé avec une société de production lilloise. Du coup, inutile de dire que l’organisateur saint-quentinois a décidé de porter plainte. « Le festival, on va le faire comme prévu, la fête aura bien lieu de 11 h à minuit, le tour de chant de certains artistes sera simplement prolongé », assure l’homme fort des Elyziks.
Qu’importe donc cette défection de dernière minute ! D’autant que cette 5e édition essaiera dès 14 h de faire entrer Saint-Quentin au Guinness des records en réunissant plus de 367 guitaristes chargés d’interpréter « Toute la musique que j’aime », sous la baguette de Norbert Krief, cofondateur du groupe Trust et ex-guitariste de Johnny. « Nous avons pour l’heure 385 inscrits et nous lançons un appel pour atteindre les 400 », précise Amédée Zapparata.
Dès 11 h, la fête débutera dans l’allée centrale des Champs-Elysées avec l’ouverture d’un marché artisanal (cuirs, bijoux, tatoueurs…). Egalement sur place une foire à la BD, une expo de véhicules anciens et des structures gonflables géantes pour les enfants. Devraient être présents bon nombre de bikers membres des Desperados, club auquel appartenait Johnny !
Après la tentative de record, ouverture de la scène découverte à 14 h 30. Trois groupes au programme, dont deux saint-quentinois : Hartigane (rock progressif) et Social Diktat (punk rock sarcastique). à 18 h, finale du Tremplin Les Elyziks. Pas moins de 167 candidatures cette année pour 4 sélectionnés : les Rappeurs en Carton (hip-hop, punk et électro), Panienki (groupe de 5 filles pour des musiques polonaises, tchèques, russes et malgaches), Vanished Souls (rock visuel et sonore) et enfin Rina Cabera (une jeune Lilloise entre pop, acoustique et électro). à partir de 20 h, sur la grande scène, Quentin Goncalves rendra hommage à Grégory Lemarchal. Suivront le trio Nyctalope, vainqueur du tremplin l’an dernier, et Adryano. Et en fin de soirée, du lourd avec la chanteuse Tal, puis Norbert Krief et le groupe Total Foutrock pour enflammer les Champs-Elysées !
Plus de 15 000 personnes ont répondu présent l’an dernier. Un nouveau record est attendu pour ce rendez-vous gratuit avec 12 concerts et des animations non-stop de 11 h à minuit.

Programme aux champs-élysées
– 11 h : ouverture du village artisanal et des structures géantes gonflables.
– 14 h : tentative de battre le record mondial officiel du nombre de guitaristes détenu par l’Inde avec 367 musiciens.
– 14 h 30 à 18 h : scène découverte avec Hartigane, Social Diktat et Demo 67.
– 18 h à 20 h : finale 2019 du Tremplin Les Elyziks avec Rappeurs en Carton, Panienki, Vanished Souls et Rina Cabera.
– à partir de 20 h 30 et jusqu’à minuit : Nyctalope (vainqueur du Tremplin 2018), Adryano (connu pour son single « Alegria »), puis la chanteuse Tal et enfin Norbert Krief et le groupe Total Foutrock.