Elections départementales

CANTON DE SAINT-QUENTIN 1 (PS)

Jean-Pierre Lançon & Valérie Minouflet

Leur priorité : la proximité

Figure emblématique du PS local, Jean-Pierre Lançon, retraité de l’Education nationale, est candidat sur Saint-Quentin 1 (ex-Saint-Quentin centre désormais élargi à Vermand) avec Valérie Minouflet, conseillère municipale de cette commune. Des candidats  qui ont pour remplaçants Stéphane Andurant et Marianne Valentin. Jean-Pierre Lançon, conseiller municipal à Saint-Quentin de 1989 à 2001, puis de 2008 à 2014, s’était ensuite effacé au profit des jeunes. Déjà candidat à ce scrutin en 1982 et 1988 sur Saint-Simon, puis Vermand en 1993, il effectue là un retour sur le devant de la scène politique. Sa motivation : la proximité « Nous voulons donner un véritable sens à ce scrutin, nous voulons que les gens comprennent l’enjeu et conserver une majorité de gauche. Il faut que les gens aillent voter même s’ils ne sont pas contents de ce qui se passe au gouvernement. Si on doit sanctionner le président de la République, ce sera en 2017. » Valérie Minouflet veut être une élue de terrain proche de la population. « J’ai 50 ans, 4 enfants, je connais bien les gens, je leur ressemble, j’ai du mal à faire mes fins de mois. Je veux défendre la  solidarité, la cohésion sociale. Je serai le Thierry Lefèvre au féminin. Il y a urgence à ce que le département prenne en compte les travaux à faire au collège de Vermand. » Et d’attaquer le programme de la sortante Colette Blériot : « Elle veut continuer à faire ce qu’elle n’a jamais voté. Elle confond solidarité et assistanat. Une majorité de droite et une de gauche, ça n’est pas la même politique ».lançon