Ecole : Retour à la semaine de 4 jours

En septembre 2014, la réforme des rythmes scolaires avait instauré la semaine de 4,5 jours pour tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires. Avec à la clé l’obligation pour les communes de mettre en place des activités périscolaires chaque fin d’après-midi. Une réforme mal acceptée par la majorité des parents qui estimaient, à tort ou à raison, la semaine de 4,5 jours beaucoup trop fatigante pour leurs enfants… Sans grande surprise, l’arrivée d’un nouveau ministre de l’Education nationale (Jean-Michel Blanquer) a changé la donne puisque depuis cet été, les communes sont libres de déterminer elles-mêmes l’organisation de la semaine des élèves de primaire. A Saint-Quentin, la Ville a décidé, en novembre dernier, de lancer une vaste consultation auprès des familles concernées. Quelque 3 700 bulletins ont ainsi été adressés aux parents avec, au choix, le maintien de la semaine de 4,5 jours ou le retour à la semaine de 4 jours. Les familles avaient jusqu’au 15 décembre pour s’exprimer et à l’arrivée, elles auront été plus de 1 200 à faire entendre leurs voix. A l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux, le maire, Frédérique Macarez, a annoncé le résultat de cette consultation. Il est sans appel puisque pas moins de 89 % des parents à s’être exprimés ont opté pour la semaine de 4 jours. Un choix qui sera appliqué dès la rentrée prochaine. A compter de septembre 2018, les élèves de primaire n’auront donc plus cours le mercredi matin. Quant aux horaires d’école, ils seront les suivants les lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8 h 30 à 11 h 30, puis de 13 h 30 à 16 h 30. De quoi donc contenter la majorité des parents.

Lolita Monfort
« C’est mieux ! Je prend l’exemple de mon fils, il est fatigué, d’ailleurs c’est rare que je le mette le mercredi à l’école pour qu’il se repose. Ce sera un jour de repos en plus. Les parents auront plus de temps l’après-midi. Le souci, c’est qu’il va falloir tout réorganiser. »

Kévin Laporte
« C’est pas forcément bien. Dans l’année, ils ont déjà beaucoup de vacances. Ils auront plus de temps pour faire du sport, de la musique… Mais je pense que cela ne va pas favoriser l’évolution de l’apprentissage. A mon époque, il y avait le samedi matin et c’était bien. »

Nadège Susson
« C’est très bien ! Les enfants seront moins fatigués. Cela va leur permettre d’avoir le mercredi pour eux. Et pour nous, parents, avoir plus de temps l’après-midi. Mais, je pense surtout aux enfants qui étaient vraiment trop fatigués. Ils auront plus de temps pour faire autre chose. »

Gwendoline Lambry
« Tant mieux que cela change. Les enfants étaient trop fatigués, ils ne pouvaient pas suivre correctement les cours. Et pour nous, c’est toujours la course pour les emmener et aller les rechercher. Les enfants pourront mieux se reposer et faire plus d’activités périscolaires. »