Deux gazelles dans la course

« Mais où sont passées les gazelles ? », chantait en 1984 Lizzy Mercier Descloux. Trente-cinq ans plus tard, deux d’entre elles ont été identifiées du côté de Saint-Quentin ! Dans le rôle de la gazelle baroudeuse qui n’a pas froid aux yeux, voici Manal Faxelle-Abouhamda, 46 ans, cadre commercial. à son compteur, pas moins de trois participations au fameux rallye Aïcha des Gazelles, un raid 100 %
féminin qui se déroule tous les ans au Maroc. Dans la peau de l’apprentie gazelle, voici Lise Largillière, 31 ans, chef d’entreprise (Yves Rocher centre-ville), prête à franchir le pas pour pratiquer le hors-piste… Comment leurs chemins se sont-ils croisés ? « On a toutes les deux participé à l’opération « Et si c’était toi ? » organisée par la Ville et destinée à promouvoir le travail au féminin. Comme nous sommes toutes les deux des femmes très actives, le courant est tout de suite passé », explique Manal. Une rencontre électrique pour un binôme chic et choc qui partage les mêmes rêves d’aventure… « J’étais très admirative quand j’entendais Manal évoquait ses participations au rallye des Gazelles, confie Lise en souriant. Et puis, quand j’ai appris que ce rallye allait fêter ses 30 ans en 2020, je me suis dit que cette édition allait être la mienne ! Naturellement, c’est vers Manal que je me suis tournée pour avoir une coéquipière. » Laquelle, avant de dire oui, a posé une seule question à Lise : « Es-tu capable de rester neuf jours totalement déconnectée, sans téléphone, au fin fond du désert ? » L’apprentie gazelle ayant répondu par l’affirmative, c’est ainsi que nous retrouverons notre duo saint-quentinois au Maroc du 13 au 28 mars 2020, avec Lise au volant et Manal en copilote. Mais c’est quoi le principe de cette course ? « Pas de GPS mais une navigation à l’ancienne, uniquement en hors-piste, précise Manal. Chaque jour, on doit rallier plusieurs balises en parcourant la distance la plus courte possible. On est n’est donc pas dans la vitesse mais dans le concept de l’éco-conduite. » Alors Lise, pas trop d’appréhension ? « Plein ! Côté pilotage, je vais suivre des stages. Ce qui me fait le plus peur, c’est d’être coupée du monde. » Au fait Manal, c’est quoi le plus dur dans ce rallye ? « Sans hésiter, le retour ! »

Les mille & une nuits des Gazelles à Fervaques
– Participer au rallye Aïcha des Gazelles a un coût. Comptez 30 000 € environ par équipage ! Pour rassembler des fonds, Lise et Manal ont décidé d’organiser une soirée au palais de Fervaques, programmée le samedi 22 juin de 19 h à 23 h. Voici donc les « Mille et une nuits des Gazelles », une soirée à l’ambiance orientale avec repas, défilé de mode, show coiffure, expositions et bien d’autre surprises !
– Tarif : 25 € par personne. Possibilité de réserver sa place à l’office de tourisme (3, rue Emile Zola). Informations au 07 81 11 63 24.