Découvrez St-Quentin 2050

 

 

Jusqu’au 16 juin, le Palais Art déco présente l’exposition « Saint-Quentin en 2050 ». Le résultat d’une consultation lancée il y a huit mois à la Manufacture pour inviter les Saint-Quentinois à se projeter dans l’avenir, réfléchir au devenir de leur cité, à choisir et non subir l’évolution du territoire. Après 74 rendez-vous avec la population à travers conférences, ateliers, reportages, dessins, sculptures, ateliers… cette restitution dévoile les défis à relever. Un cheminement à travers maquettes, textes, dessins, reconstitutions futuristes des Saint Quentinois dans la ville de demain.

Quand on sait qu’en 2050, 1 habitant sur 3 sera âgé de 60 ans et plus, que l’espérance de vie sera de plus de 90 ans pour les femmes, que 65 % des écoliers de maternelle exerceront un métier qui n’existe pas aujourd’hui, quatre axes ont dominé les réflexions : une ville qui respire, une ville solidaire et citoyenne, une ville attractive et innovante, enfin une ville harmonieuse. « L’organisation de la ville de demain est un enjeu stratégique. En permettant à tous de s’exprimer et d’imaginer le futur visage de leur ville, la municipalité a voulu démontrer que la démarche comptait autant que le projet final. Vous avez relevé le pari et je vous en remercie », a déclaré Frédérique Macarez avant de se féliciter que les Saint-Quentinois aient affirmé leur volonté de voir leur ville s’adapter aux changements sociétaux, environnementaux et technologiques. Les orientations proposées se veulent des propositions pour une ville à taille humaine qui préserve sa qualité de vie tout en restant accueillante, attractive et innovante.
« Je me réjouis de la réussite de cette consultation qui renforce ma conviction de continuer à construire ensemble une ville où chacun trouvera sa place tout en lui conservant un côté humain et solidaire », a conclu Frédérique Macarez. Un livre blanc sera présenté au conseil municipal en juin prochain. Une exposition gratuite à découvrir les mercredi, samedi et dimanche de 14 h à 18 h au Palais de l’Art Déco, rue de la Sellerie, jusqu’au 16 juin.

BON à SAVOIR

– La participation : 6 mois de débats, 15 sculptures, 2 582 contributions écrites, orales et dessinées, 74 temps de rencontres, 1 fresque de 10 mètres de long, 11 dessins d’enfants, 17 reportages vidéo, 1 443 mentions, 1 journal, plus de 61 000 connections sur les réseaux sociaux, 8 quartiers mobilisés…

– Des enjeux climatiques, énergétiques et environnementaux : limiter la production de gaz à effets de serre, mener des actions de sensibilisation, préserver la biodiversité, privilégier les économies d’eau, repenser la place de l’automobile…

– Etre attractive et innovante: renforcer l’attractivité en améliorant l’accessibilité aux espaces stratégiques, anticiper les mutations économiques, contribuer aux réussites éducatives et coordonner les formations avec les besoins.

– Une ville harmonieuse : avec un habitat adapté aux besoins et vieillissement de la population.