Déchetteries : il faut montrer patte blanche !

Dans la plupart des agglomérations, l’accès aux déchetteries est strictement contrôlé. Ce qui n’était pas le cas dans celles du Saint-Quentinois où, jusqu’à présent, n’importe quel quidam venu de n’importe quel patelin pouvait se délester de ses déchets. Mais depuis le 1er janvier, les règles ont changé. Ainsi en a décidé Frédérique Macarez, la présidente de l’Agglo, en avançant un argument financier : « Chaque tonne de déchets traités coûte 81 €. Il n’est plus question de supporter le coût des déchets déposés par des usagers ne résidant pas sur notre territoire. » Vous l’aurez compris, seuls les habitants des 39 communes de l’Agglo peuvent aujourd’hui accéder à l’une ou l’autre des quatre déchetteries. Pour les particuliers se présentant avec un véhicule léger, il leur est demandé la carte grise ou, à défaut, un justificatif de domicile de moins de 3 mois. En moyenne, un peu moins d’une dizaine d’usagers sont chaque jour refoulés à la déchetterie de la Zac la Vallée, à l’image de ces habitants de Gricourt ou Roupy, invités à se rendre à la déchetterie de Vermand. En 2021, les quatre déchetteries de l’Agglo du Saint-Quentinois ont traité pas moins de 28 000 tonnes de déchets. Un tonnage qui devrait baisser avec un nombre réduit à zéro d’usagers venus d’ailleurs. Rendez-vous donc fin 2023 pour évaluer les économies réalisées. Au passage, les agents des déchetteries rappellent qu’il est préférable d’arriver avec ses déchets déjà triés et non en vrac. Ce qui évite une perte de temps et donc d’argent. Plus d’infos auprès d’Agglo J’écoute au 03 23 06 30 06.
– Déchetterie Ouest Zac la Vallée : rue de la Chaussée Romaine à Saint-Quentin
– Déchetterie Nord : Chemin départemental 675 à Omissy
– Déchetterie Sud : route de Chauny à Gauchy
– Déchetterie de Clastres : rue du Château d’eau