Course de caisses à savon Une compétition fun et solidaire

Jeudi 10 mai, l’antenne locale de la Table ronde française vous invite à venir assister à une compétition totalement inédite à Saint-Quentin, à la fois fun et caritative ! Baptisée « LaLouise », il s’agit d’une course de caisses à savon dont l’objectif est de récolter des fonds au profit de l’association Les Voiles de l’espoir.
Rendez-vous à 13 h 30 sur la place de l’Hôtel-de-Ville pour le top départ ! La course prendra ensuite la direction de la rue Emile-Zola pour s’achever avenue Faidherbe. Au menu : deux descentes, l’une sans obstacle, l’autre avec. Le matin à partir de 10 h, les participants pourront effectuer des essais libres, mais dès 13 h 30, les concurrents s’affronteront pour réaliser les meilleurs chronos. La journée sera clôturée par la remise des lots. Des prix spéciaux distingueront la caisse à savon la plus originale, le meilleur déguisement, le meilleur conducteur pour la descente avec obstacles ou encore l’équipage le plus « écoresponsable » (pour la récupération de matériaux).
Les organisateurs ont prévu d’installer un village des clubs services et associatifs sur la place de l’Hôtel-de-Ville afin de promouvoir leurs actions. Nombreuses animations sur place (châteaux gonflables, présence de mascottes…).
Au fait, pourquoi avoir baptisé cette course « LaLouise » ? « C’est le prénom d’une petite fille atteinte d’un cancer que les Voiles de l’espoir souhaitent envoyer, avec d’autres enfants de Saint-Quentin, aux VDE 2019 », précise Renald Segard, membre de la Table ronde française. Rappelons que les VDE (Voiles de l’espoir) réunissent tous les deux ans entre 50 et 70 bateaux qui emmènent des enfants âgés de 8 à 14 ans en rémission de cancer pour une régate d’une semaine, l’occasion de les sortir de l’hôpital et de leur offrir un moment de liberté…

Règlement

– Pour participer, les caisses à savon doivent :
– Ne pas comporter de moteur ou tout au dispositif similaire (pédalier…).
– Ne pas dépasser 2 m de large, 5 m de longueur et 2,5 m de haut.
– Disposer d’un châssis réalisé avec des matériaux solides.
– Comporter des freins puissants, une direction efficace, un siège et trois ou quatre roues.
– être doté de crochets de remorquage à l’avant et à l’arrière.
– Enfin, passer le contrôle technique avant la course.
– Tarifs : 6 € par voiture et 4 € par pilote.
– Infos au 06 87 23 99 39.