Coup de balai sur la ville

12577_715_decharge-sauvage

Papiers d’emballage, décharges sauvages, mégots de cigarette, déjections canines… Ça suffit ! Pour lutter contre les gestes indélicats commis par ceux qui ont une notion toute relative de l’hygiène, la ville et les conseils de quartier ont décidé de lancer « l’Opération propreté, Tous mobilisés ! » Explication de Frédérique Macarez, le maire : « On a effectivement décidé d’une opération coup de balai. Beaucoup trop d’incivilités sont à déplorer et le service propreté n’est pas là pour ramasser la crasse que les autres laissent derrière eux. » Le ton est donné.
C’est donc un appel aux bonnes volontés que lancent la ville et les conseils de quartier. Toutes les personnes qui souhaitent rendre leur quartier plus propre sont invitées à venir se retrousser les manche pour ces opérations nettoyage. Plusieurs demi-journées sont prévues afin de quadriller la ville. Le principe est simple, les bénévoles seront accompagnés d’agents communaux dans les rues les plus problématiques pour un grand nettoyage.
Trois ambassadrices du tri seront également présentes « pour donner ou redonner des conseils aux usagers sur le tri. Il faut dire que beaucoup de monde ne trie pas ou mal », souligne le maire. Pour compléter le dispositif, plusieurs véhicules de propreté de la ville accompagneront les bénévoles. « Il sera important que les véhicules des particuliers soient déplacés le jour de l’opération afin que l’ensemble de la rue soit nettoyé », explique Frédérique Macarez. Les riverains des rues concernées seront avertis en temps et en heure.
Au total, 150 pinces à déchets, 30 binettes, 8 cartons de sacs transparents (soit 1 600 sacs pour l’ensemble de l’opération), 150 gilets de visualisation et plus de 1 000 paires de gants seront mis à disposition. La ville table sur une mobilisation importante pour ce grand coup de balai. Elle rappelle que tout acte d’incivilité peut être verbalisé (jusqu’à 35 € d’amende) mais aussi que les habitants sont tenus de nettoyer devant chez eux et que les containers poubelle doivent être rentrés après le ramassage.

 

L’Agglo dit « Stop » au gaspillage alimentaire !

Trop de denrées alimentaires finissent dans nos poubelles. L’Agglo du Saint-Quentinois veut dire « stop » et s’associe au pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire et lance sa propre campagne locale de sensibilisation. Le premier temps fort s’est déroulé au lycée Colard-Noël le 17 mars dernier avec un séminaire autour de cette problématique. Point d’orgue de cette journée, la signature d’une charte qui engage tous les signataires (une trentaine à ce jour) à mettre en œuvre des actions dans chacun de leurs domaines d’activité, mais aussi de réaliser des actions de prévention et de sensibilisation.
« Cette charte est aussi là pour créer un réseau, une dynamique pour mettre en place des actions concrètes », insiste Agnès Potel, vice-présidente de l’Agglo en charge du développement durable. Régulièrement, des réunions seront organisées sur diverses thématiques (gaspillage dans les grandes surfaces, restaurants scolaires, etc) afin de définir des axes de travail et ainsi tenter de trouver des solutions.
Pour le grand public, l’agglomération a prévu une grande journée de sensibilisation le 16 octobre prochain dans le cadre de la Journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire.