Collectionneur au grand cœur

Membre de l’association saint-quentinoise La Belle Automobile, Thierry Dohant est plus qu’un collectionneur. Un passionné qui, au quotidien, met les mains dans le cambouis pour entretenir ses voitures. Sa plus belle récompense, donner du bonheur aux enfants malades. Aujourd’hui, Thierry est propriétaire d’une cinquantaine de véhicules (motos, camions militaires, camions de pompier, voitures de prestige). La passion de ce retraité remonte à sa plus tendre enfance. « Petit, en allant à l’école, je passais devant des garages, j’entrais, j’interrogeais. Ma mère me grondait en martelant qu’il fallait d’abord aller à l’école. » Et pourtant, gamin, Thierry amasse solex et mobylettes avant de passer aux 2 CV, Traction, Aronde, Versailles, 4 cv, Dauphine… « A l’époque, les gens se débarrassaient de leur vieille voiture, ils la donnaient. » Pas question de les laisser dormir au fond d’un garage. Pour Thierry, un véhicule doit rouler, il les refait lui-même de A à Z, du châssis au moteur en passant par l’électricité… Avec le temps, il possède désormais quelques pièces rares comme un coupé Mercedes 560 transformé en cabriolet, une Rolls Royce Silver ayant appartenu à Serge Dassault, une Ferrari 348 à Philipe Bouvard, une Excalibur doté d’un moteur V8 de 7,5 litres et pas moins de six Porsche 911. « Porsche c’est un mythe, une odeur. Les anciennes n’ont pas d’électronique, on démonte tout. C’est facile à travailler, on trouve toutes les pièces, c’est robuste et fiable. » Et quand un problème survient, le collectionneur a ses réseaux. Régulièrement, il est sollicité pour des actions au profit d’enfants malades, la prévention routière… « Voir briller les yeux d’un gamin sur le siège du passager me rend heureux. Les clubs de marque sont aujourd’hui trop guindés, l’argent y a pris trop d’importance. Je ne suis pas un spéculateur, stocker des voitures sans les faire rouler n’a aucun sens. Pas besoin d’être fortuné pour collectionner, il suffit d’être courageux et bricoleur », conclut celui qui espère descendre prochainement près de Toulouse pour assister à une vente aux enchères de véhicules appartenant à André Trigano.

E. Leskiw