Clésence : nouveau siège

Né de la fusion en 2018 de deux bailleurs sociaux (la Maison du Cil à Saint-Quentin et Logivam à Soissons), le groupe Clésence est aujourd’hui un acteur incontournable du logement social dans les Hauts-de-France. Avec la volonté de rester fidèle à ses origines axonaises, le groupe a décidé de se faire construire un tout nouveau siège à Saint-Quentin. Exit le boulevard Roosevelt où il était jusqu’alors implanté et cap sur le Bois de la Chocque, en lieu et place d’un bâtiment à vocation sociale érigé en 1936. Un bâtiment réduit en poussières l’été dernier et qui faisait partie intégrante du fameux héritage du docteur Hilaire Cordier. Pour la petite histoire, rappelons que cet honorable praticien avait légué en 1886 pas moins d’un million de francs à Saint-Quentin, permettant ainsi à la ville de construire par la suite un orphelinat, un hospice et un sanatorium. Pour Eric Efraïm Balci, directeur général de Clésence, le hasard fait bien les choses puisque « le nouveau siège s’implante sur un site chargé d’histoire, en adéquation avec les valeurs d’utilité sociale de notre groupe. »
Conçu par l’architecte Julien Hincelin, le nouvel édifice – en cours de construction – se veut vertueux par sa performance énergétique et son empreinte carbone maîtrisée. Un bâtiment réalisé à 100 % en structure bois issu de forêts françaises, à la fois moderne et baigné de lumière, pensé pour s’adapter aux besoins des 150 salariés appelés à travailler au sein de ce nouveau siège, dont la livraison est prévue pour juin 2022.

« Fidèle à nos origines axonaises »

Clésence, troisième Entreprise sociale pour l’habitat (ESH) des Hauts-de-France et première filiale d’Action Logement (AL) en régions, joue aujourd’hui les premiers rôles en matière de logement social dans les Hauts-de-France et en Ile-de-France. Implanté dans 2 régions, 9 départements et plus de 400 communes, le groupe Clésence loge près de 90 000 personnes au sein de ses 50 000 logements et résidences collectives.
« L’implantation de notre futur siège social est symbolique : le territoire de l’Aisne est la terre d’accueil de deux des acteurs historiques du logement social qui forment aujourd’hui Clésence. Il était important pour nous de rester fidèles à nos origines axonaises et ce, même si nous affirmons notre engagement auprès de l’ensemble du territoire des Hauts-de-France », a déclaré Eric Efraïm Balci, le directeur général.

Présentation du futur siège le 15 octobre dernier, en présence notamment de Frédérique Macarez et Xavier Bertrand