Ça bouge au parc d’Isle

Cette année, le parc d’Isle a fait le plein de nouveautés avec les opérations « soigneur d’un jour », les rendez-vous « nourrissage », les randos lamas et l’accueil de nouveaux pensionnaires (alpagas, zébus nains, perroquets…). Bonne nouvelle : l’an prochain, le parc animalier va de nouveau enrichir sa collection animale avec l’arrivée de seize nouvelles espèces sauvages. Pour cela, l’Agglo du Saint-Quentinois va entamer une phase de travaux en cette fin d’année pour accueillir, à partir de mai 2019, tous ces nouveaux arrivants.
Parmi ceux-ci, d’adorables petites boules de poils (ouistitis, suricates, makis catta, tamarins, pandas roux, visons d’Europe), d’impressionnantes espèces venues d’Afrique (nyalas, sitatungas, potamochères…), des amateurs d’eau (loutres, carpes), des rongeurs (argoutis), colorés (perroquets), tranquilles (tortues) et qui, toujours, attirent le regard, à l’image du dhole, un magnifique chien sauvage originaire d’Asie.
« On aurait pu avoir des carnivores ou encore des girafes, des crocodile, mais pour cela il faut des enclos spéciaux et cela a un coût. Nous voulons garder l’esprit du parc et rester gratuit », souligne Xavier Bertrand, le président de l’Agglo.
Après le succès des parcours accrobranches éphémères, sept parcours acrobatiques seront définitivement mis en place dès le mois d’avril 2019 avec différents niveaux de difficultés. Les tarifs pour cette activité ne sont pas encore définis mais l’Agglo souhaite proposer un tarif abordable. « Pas plus de 20 € pour un adulte », insiste Xavier Bertrand. L’Agglo souhaite aussi apporter de nouvelles activités avec un théâtre de Guignol, un jardin zen, des rendez-vous musicaux…
Avec le retour du carrousel, de nouveaux jeux seront installés pour les enfants. L’Agglo souhaite aussi développer les rendez-vous au parc. En plus de la fête du parc d’Isle en juin, des fêtes de l’automne et de l’hiver seront elles aussi célébrées.
à venir également, la création d’une association qui aura pour mission la sauvegarde de la biodiversité en soutenant des programmes de conservation et de protection d’espèces animales menacées.
Pour faciliter l’accès au parc et désengorger les deux entrées (avenue Léo-Lagrange et côté Rouvroy), des navettes électriques seront mises en place l’année prochaine au départ du champ de foire. Celles-ci vous déposeront directement à l’entrée du parc, voire en plein cœur du parc animalier. Au total, 3,3 millions ont été investis par l’Agglo pour ces différents projets. La Région a participé à hauteur de 1,2 M€ et l’Etat 85 000 €. Pour poursuivre le développement du parc, l’Agglo songe au merchandising (vente de tee-shirts, mugs…) mais compte aussi sur le mécénat d’entreprise et le financement participatif.

EN CHIFFRES
Le parc d’Isle, c’est :
– Plus de 500 000 visiteurs par an. Déjà 443 155 visiteurs enregistrés au 31 août 2018, soit une hausse de fréquentation de 12 %.
– Le parc s’étend sur 100 ha (dont 47,5 ha de réserve naturelle et 6 ha de parc animalier).
– Le parc a reçu « l’attestation d’excellence » sur le site Tripadvisor.
– 9 000 personnes se sont rendues à la fête du parc d’Isle le 2 juin dernier.
– 3 722 personnes se sont baladées en bacôves.
– 1 800 participants aux rendez-vous « nourrissage » depuis le 18 avril dernier.
– 265 anniversaires ont été fêtés au parc depuis le 18 avril dernier.
– 300 personnes ont assisté à la soirée blanche le 1er juin 2018.