Budget de l’Agglo rigoureux et ambitieux

Le premier débat budgétaire de L’Agglo du Saint-Quentinois dans sa nouvelle dimension ne s’est pas enlisé dans de longues joutes verbales. Présenté par le vice-président Guy Dambre, première étape de concertation obligatoire avant le vote en mars prochain, ce budget a été qualité de rigoureux et ambitieux. Un budget qui s’élève cette année à 88 M€ avec un investissement de l’ordre de 20 M€ par an jusqu’à la fin du mandat. Pour la section fonctionnement, le parti pris de la maîtrise des dépenses est appliqué afin de dégager un autofinancement suffisant pour l’investissement. Les grandes masses budgétaires restent donc stables avec 22,3 M€ pour les charges de personnel, soit plus 4,66 %, alors que les autres charges de gestion courante diminuent de 9,67 %.
Du côté des investissements, 23 M€ cette année, 4,9 M€ seront consacrés à l’aménagement du parc animalier, 3 M€ à des travaux de voirie sur la zone Rouvroy-Morcourt et 600 K€ à la rénovation de la piscine Jean-Bouin. A noter que le temps de travail des agents passera au 1er avril prochain à 38 heures hebdomadaires, soit 1 607 heures/an.
« Nous avons des marges de manoeuvre qui nous permettent d’investir 20 M€ par an sur ce mandat sans augmenter la pression fiscale. Nous nous comportons en gestionnaire comme vous le faites sur l’ensemble de vos communes. Nous ne dépensons pas plus que ce que nous avons », a déclaré Xavier Bertrand. Le conseil communautaire terminé, son président a sacrifié à la traditionnelle présentation des vœux aux personnalités. Un maître mot et un leitmotiv : l’emploi. Xavier Bertrand a rappelé sa détermination à tout mettre en œuvre pour attirer des entreprises : « Ce territoire a besoin de boulot » et d’annoncer cette année la création de centaines d’emplois dans les nouvelles technologies et d’autres opportunités grâce à « Rev 3 », la 3e révolution industrielle portée par les Hauts-de-France.