Boxe : un gala choc

Le 15 octobre, Saint-Quentin va renouer avec les grandes soirées pugilistiques au Palais des sports. Pas moins de 5 combats professionnels à l’affiche. En vedette, Guillaume Frénois dans un combat en 10 reprises pour la ceinture Continental WBA des poids-légers. Avec 48 victoires, dont 12 par K.O et 1 nul en 51 combats, « L’Expert » sera opposé à l’Italien Giuseppe Carafa avec pour objectif de retrouver sa place dans le top 10 des meilleurs mondiaux. à 38 ans, le Saint-Quentinois, qui devrait mettre fin à sa carrière dans deux ans, part à la conquête d’une nouvelle chance mondiale. « Je suis motivé et prêt comme jamais. J’ai préparé ce combat avec des sparrings de niveau européen. Je sais que Carafa est un boxeur robuste, mais pas de souci. » Après une année sans combat avec la crise sanitaire, le sociétaire du BCSQ semble plus déterminé que jamais.
Du côté des mi-lourds, le jeune Dylan Averlant, pour l’heure invaincu en 7 combats, sera opposé à Yannick N’ Gafeu, 11 combats. « Il a déjà rencontré des pointures, je pense que ce sera difficile pour un combat de rentrée après 20 mois d’inactivité. C’est compliqué mais on ne choisit pas son adversaire », nous confie Dylan.
Toujours chez les lourds, le Pontois Blenda Dos Santos sera opposé en 8 reprises au Parisien Mehdi Privat pour la finale de la Coupe de France. Enfin, les Saint-Quentinois Morad Maizou (super coq) et John Lafont (super moyen) seront respectivement opposés en 4 reprises au Dieppois Thibaut Letray et à l’Aminénois Kamel Quercif. Sont également prévus 5 combats amateurs. « C’est une soirée à enjeux importants, notamment pour Guillaume avec un titre qualifiant pour la couronne mondiale. Il a changé de catégorie. En passant chez les légers, il n’a plus à se priver pour être au poids. Il devrait être redoutable », pronostique Pascal Cordier, maître d’œuvre de ce gala. Erick Leskiw
Gala de boxe : vendredi 15 octobre dès 19 h au palais des sports.
Tarif gradins : 12 € (gratuit – 10 ans).