Boxe : Averlant puissance 3

 

C’est une très belle soirée de boxe qui s’annonce ce samedi 6 juillet au gymnase Bertrand-Gamess. Au programme : trois combats professionnels, complétés par quatre combats amateurs. Avec à la clé le plaisir de voir sur le ring non pas un, ni deux, mais trois Averlant !
Et dans le rôle de l’organisateur, voici Pascal Cordier, le président du Boxing Club Saint-Quentin (BCSQ) : « L’objectif de cette soirée, c’est avant tout de faire boxer à domicile, devant leur public, nos boxeurs saint-quentinois. Dylan Averlant va notamment disputer un combat très important avec la demi-finale du Critérium espoirs face à Medhi Salouane et on avait vraiment à cœur qu’il puisse combattre à Saint-Quentin. » Ce que confirmé l’intéressé : « Je vais effectivement bénéficier du soutien du public et de mes proches, c’est un vrai plus quand on boxe. Cette demi-finale, je la sens plutôt bien. Je me suis parfaitement préparé pour mettre toutes les chances de mon côté. Mais bon, on ne peut jamais faire un combat à l’avance. Ce que je sais, c’est que mon adversaire est beaucoup plus petit et qu’il va me rentrer dedans ! »
La soirée sera donc également marquée par le grand retour sur le ring de Tony Averlant qui, depuis son combat perdu à Newcastle en octobre 2018, avait mis au rencard sa paire de gants. Nul doute que sa décision de reprendre du service va ravir ses supporters saint-quentinois, d’autant que son combat chez les mi-lourds face au Tulliste Sylvain Laval s’annonce très chaud. Du noble art comme on l’aime !
Enfin, le troisième combat professionnel opposera Abdel El Moutaouakil à Walid Talbi qui disputeront la demi-finale de la Coupe de la Ligue, catégorie poids moyens. L’enjeu est loin d’être négligeable puisqu’il s’agit pour le vainqueur de disputer une finale et peut-être remporter un trophée qui compte dans une carrière…
Du côté des combats amateurs, à noter la présence sur le ring de Kylian Averlant, 16 ans, qui n’est autre que le fils de Tony. Alors, le fiston reprendra-t-il à son compte le flambeau familial ? Réponse samedi soir au gymnase Bertrand-Gamess.
Samedi 6 juillet dès 19 h : soirée boxe au gymnase Gamess (rue d’Alembert). Tarifs : 8 € gradins, 10 € ring. Buvette et restauration sur place.

Trois questions à Tony Averlant

– En octobre 2018, après un combat perdu à Newcastle, vous aviez décidé de jeter les gants. Pourquoi avoir finalement décidé de remonter sur le ring ?
Tony Averlant : « J’ai besoin de revenir sur le ring, la boxe me manquait. Je ne prétends rien, je souhaite juste prendre du plaisir. En plus, mon frère Dylan et mon fils Kylian combattent ce soir-là. C’est pour moi un grand honneur mais également un vrai bonheur de retrouver mes supporters. La soirée s’annonce vraiment mémorable pour toute la famille. »

– Ce samedi 6 juillet, vous allez donc disputer un nouveau combat. Dans quelle forme êtes-vous ?
Tony Averlant : « Au top ! Je ne me suis jamais senti aussi bien, à la fois mentalement et physiquement. »

– Parlez-nous un peu de votre adversaire, Sylvain Laval…
Tony Averlant : « Je ne le connais pas du tout, je sais juste que c’est un gaucher en ayant regardé une vidéo d’un de ses combats. Ça risque d’être compliqué pour un combat de reprise mais je suis très confiant vu ma préparation. »

Propos recueillis par Agathe Boquet