BASILIQUE du chœur à l’ouvrage !

Saint-Quentinois, songez que, du haut de cette basilique, huit siècles vous contemplent… Eh oui, c’est à la fin du XIIe siècle qu’a été posée la toute première pierre de ce joyau de l’art gothique qui, contre vents et marées, a toujours su résister aux soubresauts de l’Histoire. Et Dieu sait qu’ils furent nombreux à vouloir s’acharner sur la collégiale, au point de la réduire en poussières lors de la Première Guerre mondiale. Un interminable chemin de croix qui, au fil des siècles, lui a forgé un caractère de béton, lui permettant ainsi de renaître de ses cendres…
Voilà qui méritait bien un livre ! De la pierre au papier, il n’y a finalement qu’un pas que Bernard Lebrun et Sam Bellet ont franchi sans encombre pour publier un magnifique ouvrage entièrement dédié à la basilique de Saint-Quentin. L’un manie la plume, l’autre la focale pour, à l’arrivée, former un duo efficace. Le poids des mots, le choc des photos !
« à travers vos textes et vos photos, c’est une visite inhabituelle de la basilique que nous effectuons, une visite qui va au-delà de la pierre pour nous imprégner, à travers l’évocation des bâtisseurs, des pèlerins, des religieux et des paroissiens, de son histoire humaine et spirituelle », a souligné Frédérique Macarez lors de la présentation de cet ouvrage sobrement baptisé « La basilique de Saint-Quentin ».
Un livre hommage qui se nourrit de l’Histoire mais qui sait aussi s’ancrer dans la réalité en n’oubliant pas que la basilique occupe une place à part dans le cœur des Saint-Quentinois. « C’est effectivement là que se sont écrites des pages importantes de la vie de milliers de Saint-Quentinois qui s’y sont mariés, y ont baptisé leurs enfants, y ont dit adieu à un parent ou un proche, rappelle le maire. Refuge pour les uns, lieu de culte pour les autres ou simplement monument remarquable pour d’autres encore, la basilique est pour tous un véritable repère. » Une dimension que l’on retrouve parfaitement dans l’ouvrage signé Bernard Lebrun et Sam Bellet.
Ouvrage en vente à la basilique, dans les librairies Cognet et Rédic, ainsi qu’à l’office de tourisme (22 €).