Action Cœur de Ville Des projets concrets de rénovation

La signature d’un avenant à la convention « Action cœur de ville » a permis à Frédérique Macarez de lever le voile sur différentes opérations de rénovations immobilières. Un dispositif qui permet aux propriétaires bailleurs de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % sur l’achat et la rénovation de logements anciens. Un dispositif cumulable avec une aide de 1 000 €/m2 d’Action logement. Ainsi, rue de la Sous-Préfecture, le groupe Clésence va transformer l’ancienne enseigne de musique Harmonie, installée dans une jolie maison Art déco, en studios destinés à la location pour des jeunes actifs à moins de 300 € par mois. Livraison prévue pour l’été 2021.
Un autre projet du groupe Clésence concerne l’ancien office social situé au 44, rue d’Isle et qui va lui aussi être transformé en appartements. Place du 8 Octobre, l’ancien hôtel de la Paix va, quant à lui, accueillir 12 appartements de standing de 60 à 100 m2. Un chantier conduit par l’investisseur Laurent Dubois. Parmi les autres projets à venir, les rénovations et réhabilitations du béguinage Saint-Anne et de la cité Villard de Honnecourt. Une étude est par ailleurs en cours sur la rénovation et l’évolution des halles municipales. « Le programme Action cœur de ville, ce sont 65 projets concrets. Nous entrons dans une phase de déploiement qui devrait s’échelonner jusqu’en 2022. Nous préparons le Saint-Quentin de demain », a conclu Frédérique Macarez.