7 recrues pour l’OSQ

Enfin ! La Fédération française de football a levé le voile la semaine dernière sur la composition des groupes du championnat de France amateur 2 (CFA2). Pour l’OSQ, ce sera le groupe G qui compte dans ses rangs de grosses cylindrées, à commencer par Lille 2. « C’est vrai que la réserve professionnelle lilloise apparaît, du moins sur le papier, comme une équipe extrêmement redoutable, estime Rodrigue Boivent, co-entraîneur avec David Desbonnez de l’OSQ. Boulogne, Amiens et Valenciennes sont aussi des valeurs sûres. Et puis, il y a les fidèles du groupe Nord, comme Feignies ou Marck, qui sont toujours difficiles à manœuvrer. » Autre épouvantail : les Lusitanos de Saint-Maur. « Un gros morceau », confirme Rodrigue. Bref, un groupe G extrêmement relevé, où les Olympiens devront jouer des coudes pour tenter de tirer leur épingle du jeu. Quoi qu’il en soit, le duo d’entraîneurs saint-quentinois n’a cessé d’œuvrer durant l’été pour composer une équipe homogène. Sept nouveaux joueurs sont ainsi annoncés. Revue de détail avec Rodrigue Boivent :

  • Camal Youssoufammadi (défenseur) : « Un très bon défenseur qui nous vient de la réserve pro de Valenciennes et qui a envie aujourd’hui de se relancer.  Un joueur qui a de grosses capacités défensives. »
  • Jean-Bertrand Badia (milieu) : « Un jeune formé à l’OSQ, parti à Amiens et Sedan et qui a atterri l’an dernier à Tergnier où il a inscrit une trentaine de buts. On est toujours à l’affût des jeunes qui fonctionnent bien dans la région. »
  • Cheikh Youan (milieu) : « On l’avait déjà supervisé l’an dernier. C’est un très bon joueur de couloir, extrêmement rapide. Il peut nous être précieux dans la dernière passe. »
  • Abdoul Sidibé (défenseur) : « Abdoul aurait déjà dû nous rejoindre l’an passé. C’est un défenseur polyvalent, rapide et très bon techniquement. »
  • Cédrit Barret (gardien de but) : « Cédric compense le départ surprise de Fabien Frémeaux. Formé à Auxerre, il a été le 4e gardien du FC Metz.C’est dire qu’il possède une très bonne expérience. »
  • Roland Ossoupho (attaquant) : « On attend beaucoup de lui. C’est un très bon dribbler, un vrai poison pour les défenses. Et puis, il va vite. On compte sur lui pour être le buteur qu’attend l’OSQ. »
  • Daniel Titié (milieu) : « C’est un gaucher, un joueur qui va vite balle au pied. Une grosse force de travail et un esprit remarquable. »

Avec cinq départs pour sept arrivées, le visage de l’OSQ n’aura pas été totalement bouleversé. « On conserve 80 % des effectifs. C’est pour nous une volonté de miser sur stabilité. D’autant que nous n’avons recruté que des garçons que nous connaissions », insiste Rodrigue Boivent. A l’arrivée, une équipe plutôt homogène, complète dans tous les secteurs de jeu. « Je pense que cet OSQ possède une très bonne assise défensive. L’équipe a également gagné en vitesse, un point que nous souhaitions vraiment améliorer par rapport à l’an dernier », note l’entraîneur.
Si le recrutement semble bouclé, une surprise de dernière minute n’est pas à exclure avec l’arrivée rêvée de Simon Dia : « C’est vrai qu’on aimerait pouvoir disposer de cet attaquant, confirme Rodrigue Boivent. Formé à l’OSQ, il est parti à 15 ans à Lille, puis Valencienne. Aujourd’hui, après un passage par le Qatar, il a envie de revenir sur Saint-Quentin et disposer d’un joueur d’un tel calibre serait un plus. Mais bon, fait que ça rentre dans le budget. On espère donc trouver une solution. »
Quoi qu’il en soit, le coup d’envoi du championnat a été fixé au 22 août avec, pour l’OSQ, une entrée en matière plutôt musclée puisque le club accueillera Lille 2. Plus qu’une mise en bouche, un vrai plat de résistance pour les Olympiens, dont on pourra enfin mesurer l’appétit sur le terrain.

Simon Dia sera-t-il la recrue surprise ?