50 & 30 ans de jumelage – ça se fête !

Conseil-de-lEurope-Drapeau-iSt20929434-PHOTO DE UNE

Ce week-end, Saint-Quentin célèbre l’amitié européenne à l’occasion d’un double anniversaire : les 50 de jumelage avec Kaiserslautern (Allemagne) et les 30 ans avec San Lorenzo de El Escorial (Espagne). Et pour marquer le coup, une grande fête historique se déroulera aux Champs-Élysées (*), évoquant les 460 ans du siège de Saint-Quentin par les Espagnols.
Plusieurs shows au programme avec notamment, dimanche à 15 h 30, une reconstitution époustouflante du siège de Saint-Quentin, réalisée par la start-up locale, créatrice d’émotions : Chronix. « La notion de spectacle vivant va ici prendre tout son sens. Toute la technique va être synchronisée avec les acteurs », souligne Pierre Kolle, le président de Chronix. Pyrotechnie, effets spéciaux, combats… tout est prêt pour vous faire vivre cette bataille qui, pour mémoire, date de 1557. Vous pourrez aussi retrouver un véritable campement médiéval au cœur des Champs-Élysées, ainsi qu’une exposition et divers spectacles.
Par ailleurs, quatre jours de cérémonies et de festivités animeront la cité des Pastels du jeudi 21 au dimanche 24 septembre avec un renouvellement symbolique des serments des deux jumelages samedi à 11 h 30 en l’hôtel de ville. « Il est important d’être jumelé avec des pays avec qui on a été en guerre, afin de préserver la paix, mais aussi créer des échanges culturels, sportifs, éducatifs », souligne Frédérique Macarez. Et d’ajouter : « En célébrant nos décennies d’amitié, nous réaffirmons notre attachement à la culture, l’échange et la différence. Hier, nous avions la guerre à oublier. Aujourd’hui, nous avons la paix et le respect entre les peuples à cultiver. »
Pour fêter l’événement, plusieurs rendez-vous sont au programme, dont un grand marché aux couleurs de l’Europe qui sera installé samedi sur la place de l’Hôtel-de-Ville avec des produits locaux et européens, des dégustations, des représentations de danse et de musique, des animations avec l’association Europe Direct. Une expo dédiée à l’histoire de ces jumelages sera également visible en l’hôtel de ville.
Rappelons au passage que Saint-Quentin est aussi jumelée avec Rotherham (Angleterre), mais aussi Tonghzou (Chine), mais « il n’y a pas nécessité à élargir plus, il faut faire vivre les jumelages existants. Il faut accroître les échanges avec les jeunes, notamment à travers l’apprentissage des langues, mais aussi dans le domaine de l’éducation, de la recherche… », souligne Frédérique Macarez. Le maire estime « qu’il faut développer de nouveaux partenariats stratégiques, résolument tournés vers l’innovation, afin d’engager nos villes à adapter le jumelage aux développements du XXIe siècle au niveau de la science, de l’économie et dans les domaines de la solidarité. »
Entourée des maires de Kaiserslautern et San Lorenzo, Frédérique Macarez entend ainsi célébrer l’amitié européenne avec, toujours, le regard tourné vers l’avenir…
(*) Fête historique aux Champs-Elysées : samedi de 14 h à 19 h et dimanche de 10 h à 18 h. Spectacle « Le siège de St-Quentin » dimanche à 15 h 30.

 

Le programme des animations

Les cérémonies
– Jeudi 21 septembre à 19 h : cérémonie du souvenir au monument de 1557, place du Huit-Octobre.
– Vendredi 22 septembre à 17 h : inauguration des nouveaux panneaux d’entrée de ville, route de Cambrai.
– Samedi 23 septembre à 15 h : cérémonie du souvenir au cimetière allemand, rue de la Chaussée Romaine.
Les jumelages
– Samedi 23 septembre à 10 h 30 : concert carillon place Hôtel-de-Ville.
– Samedi 23 septembre à 11 h : expo sur « la construction d’une amitié européenne », salle des adjudications (hôtel de ville).
– Samedi 23 septembre à 11 h 30 : renouvellement des serments de jumelage, salle des mariages (hôtel de ville).
– Samedi 23 septembre à 15 h 30 : festivités au quartier Europe avec déambulations musicales.
Les festivités
– Samedi 23 septembre de 9 h 30 à 18 h : marché européen place de l’Hôtel-de-Ville.
– Fête historique aux Champs-Élysées avec six compagnies présentes : samedi de 14 h à 19 h et dimanche de 10 h à 18 h. Entrée libre et gratuite.
– Tirs sans projectile par des canons fidèles à l’époque (1557) samedi à 17 h 30 et dimanche à 12 h 30 aux Champs-Élysées.
– Dimanche 24 septembre à 15 h 30 : toujours aux Champs-Élysées, reconstitution du siège de Saint-Quentin par les Espagnols en 1557.
– Représentation de ménestrels aux Champs-Élysées samedi à 14 h, 15 h, 16 h et 17 h et dimanche à 10 h, 11 h, 14 h et 15 h.
– Spectacle au kiosque des Champs-Élysées intitulé « Casque qui s’est passé à Saint-Quentin ? », samedi à 10 h 30, 14 h et 16 h et dimanche à 10 h 30, 14 h 30 et 16 h 30. Gratuit
sur réservation auprès de l’office de tourisme.