28e foire au boudin Comme tous les ans, on y revient !

Les Saint-Quentinois ont rendez-vous ce dimanche 8 avril avec la traditionnelle foire au boudin du quartier Saint-Jean. La 28e édition de cet événement à la fois ludique, gastronomique et commercial s’annonce une fois encore exceptionnelle. Et en vedette, bien sûr, le boudin noir vendu au kilo, au mètre ou à la portion, nature, aux pommes ou même antillais avec ses saveurs épicées. Les meilleurs charcutiers-bouchers du Saint-Quentinois seront là, prêts à satisfaire gourmands et gourmets.
Les chineurs seront eux aussi comblés avec, dès 8 h et jusqu’à 18 h, de la place des 4 Colonnes au bas de la rue Kennedy l’incontournable braderie brocante avec plus de 200 exposants. Près de 5 000 personnes sont attendues !
A 10 h 15 précises, place des 4 Colonnes, s’ébranlera le cortège pour l’inauguration officielle. Sous la conduite de la fanfare de Seboncourt, confréries, associations et personnalités emmenées par le maire Frédérique Macarez se rendront jusqu’à la salle Paringault où sera coupé non pas le traditionnel ruban tricolore, mais un chapelet de boudin noir que les élus devront ensuite déguster. S’en suivra la cérémonie d’intronisation dans la confrérie des Compagnons du boudin, un rituel haut en couleurs. Et l’après-midi à partir de 15 h, place au bal populaire ! « Un fête à ne manquer sous aucun prétexte. Un rendez-vous populaire, simple et convivial », résume Daniel Bourdier, le président de l’association d’animation du quartier Saint-Jean, maître d’œuvre de ce rendez-vous organisé en partenariat avec la Ville.

Bon à savoir…

– Repas à 8,50 € : pour le déjeuner servi à la salle Paringault. Réservation sur place à partir de 8 h 15. Premier service à 11 h 45. Au menu : boudin noir accompagné de purée ou compote de pomme et fromage.
– Les intronisés : Jacqueline Debadier (ancienne responsable du Téléthon), Bernard Bittel (président de l’OMS), Martine Libert (monde associatif), Alain Goube (président de l’Outil en main), Yvelise Marciniak (présidente de la Gym volontaire) et Daniel Emery (monde associatif).