100 000e dose !

Un an jour pour jour après l’ouverture à Saint-Quentin du centre de vaccination municipal, la 100 000e dose a été administrée le 25 janvier dernier à une jeune mère de famille, venue bénéficier de sa 3e injection. Agée de 32 ans et originaire de Fresnoy-le-Grand, Kelly Souvillé estime n’avoir fait là que son devoir de citoyenne : « Pour moi, c’était une évidence. Le vaccin me protège du virus mais il m’empêche aussi de contaminer les autres. Le plus important pour moi, c’est de protéger ma famille, à commencer par mes quatre enfants qui sont tous en bas âge. »
Pour marquer le coup, le maire a tenu à décerner un diplôme à cette « patiente » pas comme les autres, qui s’est également vu remettre quelques menus cadeaux. « Pour mémoire, le centre de vaccination a ouvert ses portes le 25 janvier 2021 au palais des sports, rappelle Frédérique Macarez. Mais au préalable, il a fallu se battre pour obtenir l’autorisation d’ouvrir ce centre et disposer d’un nombre suffisant de doses. Notre priorité a toujours été de pouvoir faire face à la demande. Et grâce à la mobilisation de nos équipes, nous y sommes parvenus. Certains jours, ce sont plus de 1 000 doses qui ont été administrées aux Saint-Quentinois, mais aussi à tous ceux qui sont venus, parfois de très loin, se faire vacciner au palais des sports. On a toujours joué la carte de la solidarité. » Au passage, le maire et ses adjointes (Patricia Berteaux à la santé, Françoise Jacob à l’éducation) tiennent à saluer l’engagement de tous ceux qui ont pris part et participent encore à cette campagne inédite de vaccination : médecins et infirmières (en activité ou à la retraite), employés municipaux, bénévoles… « Nous sommes sur un territoire où la population a pleinement adhéré à la vaccination, observe Frédérique Macaraz. Mais pour l’heure, on affronte le moment le plus dur de cette 5e vague portée par le variant Omicron, avec un taux d’incidence qui reste très élevé. » Vous l’aurez compris, la prudence reste de mise même si, une fois le pic atteint, la vague Omicron pourrait amorcer sa décrue. « Nous sommes peut-être dans la dernière ligne droite, espère le maire. Mais en attendant, il ne faut rien relâcher avec les gestes barrières, au travail comme à la maison. » Depuis le 17 novembre, le centre de vaccination a quitté le palais des sports pour s’installer à l’auberge de jeunesse. Et n’oubliez pas qu’il n’est jamais trop tard pour devenir un primo-vacciné.
– Centre de vaccination à l’auberge de jeunesse : 87, bd Jean-Bouin à Saint-Quentin. Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 17 h.
– Pour prendre rendez-vous : 03 23 62 98 38 ou connectez-vous sur doctolib.fr